Retour aux 5 étapes
Accueil Choisir mes études

Sommaire du dossier

Les licences de sciences

La licence MIASHS

Mathématiques et informatiques appliquées aux sciences humaines et sociales

Publication : 25 mai 2018
La licence MIASHS utilise l’approche méthodologique et les connaissances scientifiques pour étudier par exemple l’économie, la sociologie, les sciences du langage ou la géographie, selon la spécialisation retenue. Une formation particulièrement pluridisciplinaire.

Mathématiques et informatiques appliquées aux sciences humaines et sociales

Quel accès ?

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : bac S principalement, éventuellement bac ES spécialité mathématiques.

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : pour ceux qui ont déjà effectué 1 ou 2 années d’études supérieures, notamment une classe prépa scientifique.

Les attendus

Pour chaque mention de licence, une liste des connaissances et des compétences nécessaires pour réussir dans la filière a été établie, ce sont les attendus.

Ils permettent au futur étudiant de connaître le contenu et les exigences de la formation afin de formuler des vœux éclairés sur Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur.

Pour connaître les attendus de cette mention : Fiche formation licence MIASHS.

Au programme

Les universités proposent généralement une L1 sous la forme d’un portail pluridisciplinaire abordant les mathématiques, l’informatique et les sciences humaines et sociales (économie, sciences cognitives...). L’objectif est d’acquérir un solide socle de connaissances scientifiques et de mûrir son orientation dans l’une ou l’autre discipline.

Les mathématiques portent sur l’analyse, les statistiques, l’algèbre linéaire, le calcul différentiel, les probabilités, etc. L’enseignement de l’informatique est fortement basé sur l’algorithmique et la programmation.

En économie, les étudiants abordent la microéconomie, la macroéconomie, la croissance et le développement, l’économie de l’incertain, les marchés financiers, entre autres.

En sciences cognitives (mécanismes de la pensée), les étudiants s’intéressent par exemple à des phénomènes tels que l’intelligence, le raisonnement, la mémoire ou le langage.

Des parcours de spécialisation sont proposés le plus souvent en L3, à choisir en fonction de son projet professionnel : mathématiques, statistique et informatique décisionnelle, sciences cognitives, méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE), mathématiques appliquées aux sciences économiques, mathématiques ou informatique.

Et après ?

Avec une L2 validée, possibilité de préparer en 1 an une licence professionnelle (accès sur dossier et entretien) en mathématiques, en informatique, en gestion, etc.

Après une L3 validée, la plupart des étudiants poursuivent en master (en 2 ans), en fonction de leur parcours et de leur projet : statistiques appliquées, gestion, mathématiques, informatique, économie, finance, enseignement, sciences du langage...

Les titulaires d’une L2 ou L3 peuvent intégrer, sur concours ou sur dossier et entretien, une école d'ingénieurs, une éco le de commerce ou une école spécialisée (en statistique ou en actuariat, par exemple).

Imprimer

Les publications de l'Onisep

Université, bien choisir sa licence, collection Dossiers
Université, bien choisir sa licence
Les écoles d'ingénieurs, collection Dossiers
Les écoles d'ingénieurs
Bac S, quelles poursuites d'études ?, collection Infosup
Bac S, quelles poursuites d'études ?
Bac ES, quelles poursuites d'études ? , collection Infosup
Bac ES, quelles poursuites d'études ?
* Prix hors frais de port

Haut de page