Retour aux 5 étapes
Accueil Fiches formation Diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants

< Retour à la page précédente

Fiche formation

Diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE)

  • Ministère(s) de Tutelle

    ministère des affaires sociales et de la santé

  • Nature du diplôme

    diplôme conférant le grade de licence
    diplôme national ou diplôme d'Etat

  • Durée de la formation

    3 ans

  • Niveau terminal d'études

    bac + 3

  • Temps de formation en entreprise

    14 mois

Débouchés professionnels

Le diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE) forme des spécialistes de l'accompagnement des enfants de moins de sept ans.

En mettant en place des activités plus ou moins dirigées, l'éducateur/rice sensibilise les enfants aux règles de la vie en groupe. Il joue un rôle crucial, aussi bien en matière d'éveil que de socialisation. Il exerce principalement dans les structures d'accueil de la petite enfance (crèches, jardins d'enfants, haltes-garderies), mais aussi dans les hôpitaux et les établissements accueillant des enfants handicapés ou connaissant des difficultés sociales.

Le Diplôme d'état est désormais reconnu de niveau II (bac + 3), confère le grade de licence et s'obtient par validation de 180 ects. L'admission se fait sur dossier et entretien via Parcoursup.

Exemple(s) de métier(s):

Accès à la formation

Accès sur dossier via Parcoursup

Pour être admis en formation conduisant au DE d'éducateur de jeunes enfants, les candidats sont sélectionnés sur dossier et entretien. A compter de la rentrée 2019, le diplôme est intégré à Parcoursup.

Peuvent présenter un dossier les titulaires :

  • du baccalauréat ou d'un titre équivalent
  • d'un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au RNCP au moins de niveau bac

ou les candidats bénéficiant d'une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Disposer de qualités humaines, d'empathie, de bienveillance et d'écoute

Ces qualités humaines sont essentielles dans toutes les filières ouvrant aux métiers du travail social.

Montrer une capacité à gérer ses émotions et son stress face à des situations humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi

Les filières de formation en travail social préparent à des métiers caractérisés par l'accompagnement socio-éducatif et psychologique de personnes en situation de fragilité (jeunes, enfants, personnes en situation de handicap, personnes présentant un traumatisme, ...).

Cet attendu marque ainsi l'importance, pour les filières de formation en travail social, que le candidat puisse analyser et comprendre les situations humaines auxquelles il est confronté en réussissant à maîtriser ses propres émotions.

Montrer un intérêt pour les questions sociales et une ouverture au monde

Cet attendu marque l'importance, pour les filières de formation en travail social, que le candidat ait un niveau minimum de curiosité pour la société et le monde qui l'entoure. Ces formations pluridisciplinaires ne peuvent être envisagées indépendamment des réalités humaines, sociales et culturelles qui caractérisent notre société.

Montrer un intérêt pour les questions d'apprentissage et d'éducation

Les filières du travail social supposent un intérêt pour l'étude des processus d'apprentissage et des problématiques d'éducation et de formation.

Manifester de la curiosité et de l'intérêt pour l'engagement et la prise de responsabilités dans des projets collectifs

Le domaine professionnel auquel préparent les formations en travail social renvoie en effet à l'accompagnement social-éducatif des personnes pour lesquelles le professionnel est responsable et garant de l'éthique professionnelle et des valeurs qui y sont attachées.

Pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et travailler seul et en équipe

Cet attendu marque l'importance pour les formations de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. La capacité à travailler en équipe est donc importante pour ces formations.

Savoir mobiliser des compétences d'expression orale et écrite

Cet attendu marque l'importance, pour le travail social, de la mobilisation de compétences d'expression orale et écrite, par le candidat. D'une part, les compétences développées en travail social nécessitent des qualités d'expression orale pour accompagner les personnes concernées ; d'autre part, elles impliquent par exemple la rédaction de courriers, de rapports...

Poursuivre mes études...

Poursuite d'étude possible en vue de préparer des diplômes d'encadrement : le DE d'ingénierie sociale, le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale (CAFDES), le certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS).

Le suivi d'une formation particulière permet aux titulaires du DEEJE d'exercer comme médiateur familial

En savoir plus

Publications

Publications Onisep

Les métiers du social
collection Parcours, Onisep
parution 2015