Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

architecte des systèmes d'information

Indispensable au bon fonctionnement de l'entreprise, l'architecte des systèmes d'information conçoit et organise l'ensemble des matériels et logiciels nécessaires à la bonne circulation des données. Il les fait évoluer au gré des avancées techniques.

Le métier

Nature du travail

Identification de l'existant

L'architecte des SI (systèmes d'information) analyse les serveurs, systèmes d'exploitation, ordinateurs, logiciels, etc. en fonction, afin de les adapter aux besoins qu'il a identifiés en amont, ou en réponse à des problèmes précis qu'on lui demande de résoudre (optimiser la sécurité des données, par exemple).

Analyser et proposer des solutions

Son travail commence toujours par un audit de la situation actuelle. Il doit imaginer un système évolutif et flexible, dans le respect du budget alloué. L'ensemble de ses préconisations, qu'elles soient techniques, matérielles ou virtuelles, est transcrit dans un plan de développement et transmis au chef de projet qui, le cas échéant, fera appel à des spécialistes pour la mise en oeuvre (architecte cloud, développeur...).

Suivre l'exécution

L'architecte des SI suit la mise en place du plan informatique et contrôle les opérations à chaque étape pour veiller tant à la cohérence qu'à la performance de son système. Dans une société de conseil, il répond à la demande précise d'un client, alors que, s'il travaille au sein d'une grande entreprise, il est davantage impliqué dans le choix des solutions qu'il a préconisées et la recherche de prestataires pour leur mise en oeuvre.

Compétences requises

Des compétences techniques

Expert en matière de conception et de modélisation (cartographie, modélisation de flux de données), de matériels et d'applications (CRM, BI, ERP, workflow...), l'architecte des SI maîtrise également les normes et méthodes de développement. Pour se maintenir au top, il assure une veille technologique permanente de son secteur.

Des qualités personnelles

Bon sens relationnel et fibre pédagogique sont indispensables à l'architecte des SI qui a besoin de comprendre les besoins de chacun pour réussir sa mission. Par ailleurs, il doit être capable d'expliquer clairement son projet à des non-spécialistes (par exemple, les nouvelles procédures que son plan peut engendrer), et se montrer persuasif pour remporter leur adhésion. Rigoureux et organisé, il est également réactif et doit être disponible pour ses nombreux interlocuteurs.

Un esprit de synthèse

Sa vision globale et synthétique des systèmes d'information ainsi que sa bonne connaissance des métiers de l'entreprise lui permettent de mener à bien sa mission. Il doit aussi être capable d'anticiper les changements, et parler l'anglais couramment. Des qualités rédactionnelles sont enfin nécessaires pour rédiger les rapports.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Consultant ou salarié

L'architecte des SI travaille au sein d'une entreprise utilisatrice comme salarié, ou comme consultant extérieur, généralement pour le compte d'une ESN (entreprise de services du numérique). Il peut également se mettre à son compte. Au sein des grands groupes, l'architecte des SI est spécialisé (en logiciels, en infrastructure...).

En relation avec de nombreux métiers

S'il travaille souvent seul dans la phase de conception de son plan de développement, l'architecte des SI, pour mener à bien son audit préalable, doit consulter un grand nombre d'interlocuteurs de l'entreprise. De même, lors de la mise en oeuvre de son plan, il assiste le chef de projet et ses équipes sur le terrain. Véritable facilitateur des organisations, il est à la croisée de métiers très différents, où il joue un rôle crucial d'interface.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

3500euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Une demande constante

Les infrastructures informatiques doivent être renouvelées en moyenne tous les 3 à 5 ans, une aubaine pour les architectes des SI spécialisés dans ce secteur, car ils bénéficient d'une demande stable. De même, dans le domaine des logiciels, les changements sont fréquents (exemple : la modification des taux de TVA qui engendre de nombreux ajustements dans un grand nombre d'outils comptables).

Des systèmes plus complexes

Les architectes des SI expérimentés se voient proposer des projets de plus en plus importants, impliquant de nombreux serveurs notamment. Les systèmes d'information se complexifiant, les experts sont très demandés. Ils peuvent ensuite évoluer vers la direction d'un service informatique, la direction d'études ou le management. Ils peuvent également se mettre à leur compte en tant que consultants.

Des secteurs qui recrutent

Les recrutements d'architectes des SI sont en augmentation, particulièrement dans l'industrie pétrolière, l'agriculture ou la défense, où ils sont notamment chargés d'intégrer la géolocalisation et les avancées technologiques des satellites aux infrastructures informatiques.

Accès au métier

Accès au métier

Le métier d'architecte des SI est accessible aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou d'un master axé informatique et SI (système d'information), après quelques années d'expérience.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur en informatique, télécoms...
  • Master mention informatique ou mention réseaux et télécommunications

En savoir plus

Témoignages

Emmanuel, architecte cloud à la SNCF, à Lille (59)

Plus besoin d'installer des serveurs

"Le métier a un aspect purement technique qui passe par la définition de l'infrastructure à mettre en place pour répondre à un besoin particulier. Cela peut être par exemple un outil de comptabilité en ligne, une application de relation clientèle ou encore un outil de gestion des messageries que certains de nos agents doivent pouvoir consulter aussi lorsqu'ils sont en déplacement. À la SNCF, le cloud travaille sur des infrastructures techniques et externes, là où l'architecte en systèmes d'information intervient sur des solutions purement internes et plutôt logicielles. Avec le cloud computing, qui démarre seulement chez nous, il n'y a plus besoin d'installer à chaque fois les serveurs, les réseaux, etc. Du coup, on gagne beaucoup en rapidité, mais il faut rester vigilant sur la sécurité. Certaines informations cruciales, notre système de vente par exemple, ne peuvent être mises sur le cloud. "

(02/03/2015)

Ressources utiles

www.passinformatique.com

Les métiers de l'informatique (Syntec Numérique)

www.lemondeinformatique.fr

Site du&#160;Monde Informatique

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'informatique
collection Parcours, Onisep
parution 2017