Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

conducteur / conductrice de travaux en entreprises de travaux agricoles

Le conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles, forestiers ou ruraux fait le lien entre son entreprise et le client. Il va sur le terrain pour évaluer les besoins, puis établit le devis. Il veille au bon déroulement du chantier et au respect des délais.

  • Les métiers animés : Conducteur / Conductrice de travaux en entreprises de travaux agricoles
  • Docu-fiction 360°: apprentie conductrice de travaux en entreprise de travaux agricoles

Le métier

Nature du travail

Du conseil et de la vente

Le travail du conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles, forestiers ou ruraux est varié. Il commence en amont du chantier par la prospection et la visite des clients. Il évalue avec eux leurs besoins matériels et humains pour la réalisation d'un chantier ou d'un travail forestier, par exemple (mise à disposition de matériels de vendange, de conducteurs de moissonneuses-batteuses, élagage, etc.). Il dresse un planning prévisionnel en veillant à l'occupation optimale des professionnels et des machines de sa société. Il analyse également les difficultés ou les spécificités du terrain afin d'établir un devis pour une ou plusieurs prestations.

Du management

Il se rend ensuite régulièrement sur le terrain pour veiller au bon déroulement des chantiers qu'il coordonne. Il anticipe et règle les problèmes, notamment si la météo vient perturber le travail, si un conducteur de machine est malade, si le terrain se révèle plus compliqué qu'il n'en avait l'air, etc.

Du suivi

Référent auprès du client, il s'assure de la qualité des travaux et de la satisfaction de ce dernier à la fin du chantier. Il fait le point avec lui pour renouveler ou adapter le contrat pour la saison suivante. Entre les chantiers, il gère les approvisionnements de fournitures et analyse les coûts pour plus d'optimisation.

Compétences requises

Un bon bagage technique

Le conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles, forestiers ou ruraux connaît les machines et engins qu'il utilise ainsi que leurs performances. Il se tient au courant de leurs évolutions pour conseiller au mieux ses clients, dont il maîtrise les contraintes et le langage. Maîtrisant le milieu dans lequel il évolue (agricole, viticole, forestier, etc.), il est capable d'anticiper les problèmes et sait être force de proposition.

Sang-froid et anticipation

Le conducteur de travaux doit parfois désamorcer des situations difficiles (par exemple, si la météo vient perturber les travaux, si le matériel tombe en panne ou si un conducteur de machine tombe malade pendant un chantier...). Il doit résister au stress, rassurer le client et trouver une solution de rechange très rapidement pour tenir les délais. L'anticipation est donc essentielle pour ne pas se trouver dépourvu. Convaincant, bon communicant, il arrive, par son sens de la persuasion et ses bonnes décisions, à garder le cap.

Rigueur et méthode

Un terrain mal évalué, un devis mal ficelé et c'est le risque de dérapages budgétaires et de plannings qui peuvent mettre en péril un chantier et la réputation de l'entreprise pour laquelle il travaille. Le conducteur de travaux ne doit rien laisser au hasard et tout prévoir.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Un poste à géométrie variable

Les machines étant de plus en plus sophistiquées et coûteuses (un tracteur a plus d'électronique qu'une voiture et revient en moyenne à 130 000 €), les exploitants font souvent appel à des ETA (entreprises de travaux agricoles, ruraux et forestiers) pour réaliser tout ou partie des travaux. Il existe 21 000 ETA en France. Selon la taille de son entreprise, le conducteur de travaux pourra être assimilé à un technico-commercial dans un cas, à un chef de chantier dans un autre. Dans une petite structure, il peut également faire de la maintenance.

Au fil des saisons

Son activité évolue au fil de l'année, se calant sur le calendrier de sa clientèle. En hiver, il analyse les coûts et la rentabilité des chantiers, les retours des clients et des chauffeurs de machines. Il fait le point avec ses clients sur le travail effectué et signe de nouveaux contrats, établie des devis, etc. L'été, il est davantage sur le terrain pour le suivi des chantiers.

Au bureau et sur le terrain

Son activité se déroule à son bureau, devant son ordinateur ou au téléphone; à l'atelier avec ses collègues chargés des machines, et sur le terrain. Il se déplace sur un territoire plus ou moins grand afin d'aller à la rencontre de ses clients et suivre les chantiers.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Variable en fonction du lieu d'exercice et du type d'entreprise.

Intégrer le marché du travail

Interlocuteurs multiples

Le conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles, forestiers ou ruraux est employé dans une ETA (entreprise de travaux agricoles, ruraux et forestiers) de bonne dimension, possédant un parc important de machines. En relation directe avec les clients, il rend généralement compte au chef d'entreprise. Il est proche des chefs de chantiers et des conducteurs de machines et bénéficie d'une autonomie importante.

Forte responsabilité

Il est en première ligne avec les clients et les équipes de terrain. Si quelque chose ne va pas, c'est à lui que revient la charge de régler le problème. De son efficacité et de la qualité de son travail, notamment d'anticipation des difficultés, dépend le renouvellement ou non du contrat et la rentabilité de celui-ci. Une responsabilité qu'il doit endosser.

Évolution

Le poste de conducteur de travaux est rarement confié à un débutant tant il est transversal et demande de l'expérience. En fonction de ses goûts et de son expérience, le conducteur de travaux pourra évoluer vers des fonctions plus commerciales (technico-commercial chez un distributeur, technicien démonstrateur, consultant, etc.) ou plus managériales (responsable d'activité dans une ETA ou chef d'entreprise).

Accès au métier

Accès au métier

Le poste de conducteur de travaux en entreprise de travaux agricoles, forestiers ou ruraux est rarement confié à un débutant. L'expérience et la connaissance du secteur priment. Il existe cependant un titre professionnel en alternance qui facilite l'accès au métier.

Niveau bac + 2

  • BTS techniques et services en matériels agricoles (TSMA)
  • BTSA génie des équipements agricoles (GDEA)
  • Titre professionnel de conducteur de travaux en entreprises de travaux agricoles (ETA)

En savoir plus

Ressources utiles

aprodema.org

Site de l'Association pour la promotion des métiers et des formations en agroéquipement

www.fnedt.org/

Portail de la Fédération nationale entrepreneurs des territoires, l'organisation professionnelle qui rassemble et défend les entreprises de travaux agricoles, forestiers et ruraux

www.anefa.org

Portail de l'emploi agricole et de l'orientation vers les métiers de l'agriculture de l'Association nationale emploi formation en agriculture

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'agriculture et de la forêt
collection Parcours, Onisep
parution 2017