Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

conseiller / conseillère d'élevage

Le conseiller d'élevage apporte son expertise pour optimiser la production. Il conseille l'éleveur sur la gestion et le suivi de ses animaux, pour améliorer la qualité de la production (lait, viande, oeufs, etc.), ainsi que la rentabilité de l'exploitation.

  • Niveau minimum d'accès : bac ou équivalent
  • Salaire débutant : 1521 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Technicien/ne d'élevage
  • Métiers Associés :

    Technicien/ne d'élevage avicole,
    Technicien/ne d'élevage bovin,
    Technicien/ne d'élevage caprin,
    Technicien/ne d'élevage ovin,
    Technicien/ne d'élevage porcin

  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Agriculture

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'ai le sens du contact,
    J'aimerais travailler dehors,
    Je veux m'occuper d'animaux

Le métier

Nature du travail

Analyser la production

Quel que soit le type de production (laitière, allaitante, porcine ou avicole), le conseiller d'élevage analyse et interprète les données technico-économiques de l'élevage. Pour cela, il observe et note les caractéristiques de chaque animal et du troupeau (consommation d'aliments, pesées...), étudie les chiffres de la production (litres de lait produits, nombre d'oeufs...), s'intéresse à la qualité de l'alimentation fournie aux animaux, aux stocks de fourrages, à l'énergie dépensée pour faire fonctionner les machines, etc.

Conseiller l'éleveur

À partir de ces analyses, il conseille le responsable d'élevage pour améliorer la production. Par exemple, il propose des ajustements sur le type de ration (quantité et qualité des aliments) pour veiller au bon équilibre de celle-ci, en fonction de l'état de santé et de l'âge de l'animal. Il assiste l'éleveur et le conseille dans d'autres domaines : santé des animaux, innovations techniques, interprétation des critères de performance pour assurer la bonne santé économique de l'exploitation. Il maîtrise aussi les paramètres de la reproduction et possède des compétences en amélioration génétique du cheptel.

Compétences requises

Compétences spécifiques

Le conseiller d'élevage doit avoir une vision globale de l'exploitation agricole et être capable de s'adapter aux différentes exploitations. Bien que spécialisé dans l'élevage, des notions d'agronomie et de comptabilité sont incontournables. Le conseiller d'élevage est généralement spécialisé dans un seul type de production (laitière, allaitante, porcine, avicole,)... Parfois il intervient sur des productions diversifiées. Il a le sens de l'observation et sait interpréter les indicateurs technico-économiques en fonction des conditions particulières de l'élevage. Intervenant généralement auprès de plusieurs éleveurs, il acquiert une vision d'ensemble sur un type d'élevage lui permettant d'enrichir la connaissance des acteurs du secteur.

Compétences numériques

Dans son travail, il utilise des logiciels spécialisés, conçus pour le suivi de l'élevage. Il lui permettent, par exemple, d'avoir un suivi individuel de l'animal et un suivi  global du troupeau.

Savoir relationnel

Ce métier fait appel à des qualités d'écoute et de dialogue. Pour affiner son analyse, le conseiller d'élevage doit être attentif aux remarques des employés d'élevage. Il communique souvent avec le responsable de l'élevage, auquel il dispense ses conseils. À lui d'expliquer clairement ses préconisations pour qu'elles soient appliquées correctement.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Divers lieux d'exercice

Le conseiller d'élevage travaille souvent pour une organisation professionnelle agricole, il conseille alors plusieurs éleveurs. Il peut aussi être salarié sur une grande exploitation. Une chambre d'agriculture, une coopérative de service d'insémination, une entreprise de services et de conseil en élevage... figurent parmi les employeurs potentiels. Une partie de l'activité du conseiller se passe sur le terrain, au sein de l'élevage, où il fait ses observations. Il s'aide des nouvelles technologies numériques pour recueillir les données et les analyser.

Déplacements à prévoir

Lorsqu'il travaille pour un groupe de producteurs, une chambre d'agriculture, etc. le conseiller d'élevage se déplace sur un grand nombre d'exploitations. Il organise et anime des réunions entre éleveurs, pour renforcer leurs compétences et les amener à échanger sur leur pratique du métier.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Du Smic à 2000 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Des offres localisées

La plupart des offres d'emplois se trouvent dans les principales régions d'élevage : Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire) mais plus généralement sur tout le territoire français.

Recrutement en hausse

L'activité de conseil s'est beaucoup développée ces dernières années et les structures de services aux agriculteurs emploient de nombreux conseillers d'élevage. Dans le secteur de l'élevage (ovins, caprins, bovins) la technicité s'accroît : robots de traite, puces électroniques permettant de connaître les données propres de chaque animal et du troupeau, nouvelles technologies... Les responsables d'élevage font de plus en plus appel à une main d'oeuvre qualifiée et les titulaires de diplômes supérieurs sont attendus.

Possibilité d'évolution

Le conseiller d'élevage peut devenir responsable d'élevage et se mettre à son compte. Il peut aussi devenir formateur ou encore être responsable de secteur et/ou devenir cadre dans une entreprise du secteur agricole.

Accès au métier

Accès au métier

L'accès au métier de conseiller d'élevage se fait à partir du bac professionnel au minimum.

Niveau bac

  • Bac professionnel conduite et gestion de l'entreprise agricole
  • BP responsable d'entreprise agricole

Niveau bac + 1

  • CS conduite de l'élevage laitier ; conduite de l'élevage ovin viande ; conduite de l'élevage porcin ; conduite d'un élevage avicole et commercialisation des produits ; conduite d'un élevage caprin et commercialisation des produits

Niveau bac + 2

  • BTSA productions animales ; analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole

Niveau bac + 3

  • Licence professionnelle productions animales

En savoir plus

Ressources utiles

agriculture.gouv.fr/

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

chambres-agriculture.fr

Assemblée permanente des chambres d'agriculture : actualités du secteur, témoignages.

lesmetiersdelagriculture.fr

Plateforme interactive dédiée aux métiers de l'agriculture de la FNSEA.

www.anefa-emploi.org

Pour trouver un emploi salarié dans l'agriculture

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'agriculture et de la forêt
collection Parcours, Onisep
parution 2017

Les métiers auprès des animaux
collection Parcours, Onisep
parution 2015