Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

élagueur / élagueuse

L'élagueur travaille en hauteur, dans les arbres, à bord d'une nacelle ou arnaché avec un harnais. Il taille, souvent à la tronçonneuse électrique, des branches mortes ou malades, en binôme avec un collègue au sol, dans le respect des règles de sécurité.

  • Docu-fiction 360°: apprenti élagueur

Le métier

Nature du travail

Préparation indispensable

L'élagueur étudie au préalable le chantier sur lequel il va intervenir pour appréhender les risques éventuels et sécuriser la zone. Il conseille le propriétaire sur les actions à effectuer, sélectionne les techniques à utiliser et prépare son matériel en conséquence. Il évalue l'état général de l'arbre et de ses branches, étudie les accès et les angles d'attaques, afin que la sécurité soir respectée pour tous.

Des heures dans les arbres

Une fois dans l'arbre, il réalise les opérations de taille, d'entretien, de démontage, d'abattage, de consolidation (haubanage). Il peut rester 3 à 4 heures en hauteur, avec son matériel, harnaché au tronc de l'arbre ou juché dans une nacelle. Il peut aussi être amené à manoeuvrer la broyeuse de branches au sol.

Différentes tailles

L'élagueur aime la nature, le contact avec les arbres et le travail en plein air. Il se soucie de la santé du végétal (il veille à ce que l'arbre ne souffre pas lors de ses interventions) et de son aspect esthétique. Selon la demande et son diagnostic, il peut effectuer différentes tailles. Une taille éclaircie, pour laisser passer la lumière, en sélectionnant quelques branches à couper. Une taille sanitaire, pour supprimer des branches âgées ou mortes. Une taille douce, pour faciliter une pousse harmonieuse des branches, effectuée du printemps à l'automne.

Compétences requises

Des savoirs spécifiques

L'élagueur connaît les différentes espèces d'arbres et leurs caractéristiques (croissance, évolution, maladies...). Il maîtrise les gestes techniques de grimpe et de taille et l'utilisation de différents outils (tronçonneuse, scie, sécateur...) dans le respect des règles de sécurité.

Des techniques adaptées

Ce professionnel est amené à tailler, couper, soigner les arbres... mais aussi à les abattre si besoin. Pour cela, il grimpe et se déplace en hauteur grâce à du matériel adapté. De plus, il sait choisir les techniques appropriées selon la situation géographique ou les conditions climatiques.

Sensible au vertige s'abstenir

Habileté et excellente condition physique sont indispensables pour évoluer et travailler dans un arbre. Calme, vigilance, organisation, soin et précision sont des qualités importantes pour ce métier. Sans oublier la rigueur et la concentration ! L'élagueur doit aussi savoir travailler en équipe. À noter : des championnats d'élagage sont organisés chaque année, en France, comme à l'étranger, tant ce métier fascine et fait appel à des compétences très particulières.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Au rythme des saisons

Adaptant son activité à la saison, l'élagueur tient compte des rythmes biologiques de l'arbre (montée de sève au printemps, chute des feuilles en automne). Comme il travaille dehors, il doit aussi veiller aux conditions météorologiques et se protéger des éventuelles intempéries qui rendent le travail plus difficile.

De l'équilibre avant tout

Grimper, souvent avec 15 kg de matériel sur le dos, pour tailler, soigner ou consolider un arbre est un travail physiquement exigeant. Il faut être en grande forme lors de chaque intervention : une bonne hygiène de vie et une très bonne condition physique (souplesse, vision, réflexes, ne pas avoir le vertige) sont donc nécessaires. Les personnes allergiques aux pollens ou aux piqûres d'insectes doivent se protéger.

Sécurité absolue

Le travail en hauteur avec du matériel lourd et tranchant impose le respect de règles de sécurité très strictes. L'élagueur possède des ÉPI (équipements de protection individuelle : gants, lunettes, casque, etc.) et veille à la sécurité de ses collègues, des passants, des arbres et des constructions environnants. Même s'il gère ses tâches de façon autonome, il travaille le plus souvent en équipe, avec un " homme de pied ", d'autres élagueurs et un chef d'équipe.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 1700 euros brut par mois, mais évolutif avec l'expérience et les responsabilités.

Intégrer le marché du travail

Entreprises spécialisées

Les élagueurs sont employés par des entreprises d'élagage ou du paysage, notamment pour réaliser des travaux chez les particuliers. Il existe aussi des possibilités d'emploi au sein des entreprises de travaux forestiers et des collectivités territoriales, comme les mairies. En effet, l'élagage est obligatoire dans certaines zones. Par exemple, pour éviter d'avoir des panneaux routiers cachés par la végétation ou pour éviter la chute d'un arbre sur une voie ferrée ou une ligne à haute tension.

Carrière évolutive

Après plusieurs années d'expérience, l'élagueur peut s'orienter vers des métiers d'encadrement et d'animation de projet ou devenir chef d'équipe ou conducteur de travaux.

Au grand air, sans routine

Les lieux d'intervention sont variés : parcs, jardins privés, espaces publics ou collectifs. Chaque chantier est différent et les sites d'interventions sont nombreux. L'élagage est aussi une activité qui requiert une certaine mobilité : les chantiers étant parfois éloignés du dépôt, l'élagueur peut être amené à effectuer de nombreux kilomètres dans la journée pour se rendre chez des clients.

Accès au métier

Accès au métier

Un certificat de spécialisation permet de devenir élagueur. Il est accessible par la voie de l'apprentissage ou de la formation professionnelle. Il se déroule généralement en 1 an après un CAP ou un bac professionnel du domaine agricole, horticole, des travaux forestiers, des travaux paysagers, de la culture viticole...

Niveau bac

  • Certificat de spécialisation arboriste élagueur

Exemples de formations

Après BAC

bac + 1

En savoir plus

Témoignages

Pascal, arboriste-grimpeur en Gironde (33)

Être sportif mais pas casse-cou

"J'aime pouvoir circuler dans mon arbre tout en faisant mon travail. Être en l'air, en contact avec la nature, c'est fabuleux ! Pour commencer, je fais le tour de l'arbre pendant 20 à 25 minutes, je prépare mentalement ce qu'il faut faire, où mettre la corde, comment circuler... c'est incontournable pour ne prendre aucun risque ! Selon l'essence, la structure et l'environnement de l'arbre, je détermine où et comment m'accrocher. Il faut consciencieusement appliquer toutes les règles de sécurité. Dans ce métier, un homme de pied doit être aussi bon qu'un grimpeur, et le travail se fait en équipe. Lorsqu'une commune me confie l'entretien de tous ses arbres, c'est gratifiant, mon travail est reconnu ! J'aime partager ma connaissance de la nature, expliquer qu'une taille trop sévère crée des rejets traumatiques et fragilise l'arbre. Depuis 20 ans, je grimpe, taille et soigne les arbres et j'apprends encore !"

(27/10/2011)
Thibaud, élagueur en région parisienne

Une intervention humaine sur une structure végétale

"Les grands arbres, la hauteur, ça me plaît. J'aime le contact avec la nature, l'odeur, le toucher. J'aime sentir le climat au jour le jour. Mais s'il fait vraiment très chaud ou s'il pleut, c'est difficile à supporter. L'élagage, c'est une intervention humaine sur une structure végétale. Il faut tailler, haubaner ou abattre l'arbre en utilisant des outils qu'il faut savoir contrôler, comme les cordes ou la tronçonneuse. Selon l'âge de l'arbre, et surtout son environnement, on intervient différemment. Le principe est de tailler de haut en bas. Mais un arbre, c'est une structure en trois dimensions, il faut donc intervenir sur chaque côté. Dans ce métier, qui nécessite une très bonne condition physique, il faut sentir l'arbre, y être à l'aise. Ce n'est pas dangereux en soi, mais il y a des risques. Il faut rester attentif, précis, calme. Il faut de la rigueur."

(27/10/2011)

Ressources utiles

www.lesentreprisesdupaysage.fr

Site de l'Union nationale des entreprises du paysage

www.fnedt.org

Site de la fédération nationale des entrepreneurs des territoires (entreprises de travaux agricoles, ruraux et forestiers)

www.sfa-asso.fr

Société française d'arboriculture

www.anefa.org

Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture (ANEFA)

metiers-biodiversite.fr

Site dédié aux métiers de la biodiversité (répertoire des métiers et des formations)

Publications

Publications Onisep

Les métiers du paysage
collection Zoom métiers, Onisep
parution 2018

Les métiers de la forêt et du bois
collection Zoom métiers, Onisep
parution 2017

Les métiers de l'agriculture et de la forêt
collection Parcours, Onisep
parution 2017