Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

énergéticien / énergéticienne

Au coeur de l'usine, l'énergéticien veille à la qualité, à la quantité et à la régularité de la vapeur émise, en l'ajustant aux besoins de la production. Autonome et réactif, il a le sens des responsabilités car sans vapeur, c'est toute l'usine qui s'arrête!

  • Niveau minimum d'accès : bac ou équivalent
  • Salaire débutant : 1521 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Conducteur/trice de chaufferie,
    Pilote de chaufferie
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Filière bois,
    Papiers Cartons

Le métier

Nature du travail

Produire et contrôler

Depuis la salle de contrôle, l'oeil rivé sur des écrans, l'énergéticien contrôle en permanence la qualité et la quantité de vapeur émise et l'ajuste en fonction des besoins de la production. Il vérifie notamment les mesures en CO2 ou en poussières. De plus en plus de chaufferies se modernisent et utilisent cette production de vapeur pour fournir de l'énergie, souvent cogénérée avec du gaz et/ou de la biomasse. Cela renforce le rôle et le domaine de compétence de l'énergéticien.

Régler et optimiser

Si la production de vapeur s'interrompt, c'est toute la fabrication qui s'arrête ! L'énergéticien doit être particulièrement vigilant et réactif pour éviter que cela se produise. Il règle et optimise les paramètres de conduite de la chaufferie en temps réel, et suit de près les quantités d'énergie produite et consommée. Son objectif : que la pression se maintienne à un niveau constant.

Maintenir et réagir vite

Pour éviter les incidents, le matériel doit être en état optimal. L'énergéticien veille à leur bon état et effectue régulièrement son entretien. Selon la définition de son poste, il peut être amené à effectuer des rondes dans l'usine pour détecter d'éventuelles fuites. Il intervient en urgence en cas de problème. Pas de routine dans ce métier!

Compétences requises

Compétences techniques

L'énergéticien a des compétences techniques larges. Il a souvent une formation de base en thermique, électricité ou électromécanique, ainsi que des connaissances en automatismes et en informatique industrielle. Il sera formé également sur le terrain aux spécificités propres à chaque machine et à l'entreprise.

Sens des responsabilités

Le maintien d'une pression constante et d'une vapeur continue et de bonne qualité est crucial pour les entreprises du secteur papiers cartons. L'énergéticien doit faire preuve d'un grand sérieux. Il est autonome et a le sens des priorités car il doit être à même de régler les problèmes lorsqu'ils se présentent. Lorsqu'il travaille de nuit en particulier, il a la bonne marche de l'usine entre ses mains.

Évolution constante

Le rôle de l'énergéticien évolue avec la complexité des équipements. Par ailleurs les enjeux financiers liés à l'énergie, ainsi que les questions d'environnement sont de plus en plus présents dans son métier. Il doit donc continuer à se former pour rester dans la course.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Un poste à responsabilités

La plupart du temps, l'énergéticien est seul responsable de la chaufferie et, le cas échéant, du dispositif de cogénération d'énergie (vapeur, gaz, biomasse). Dans certains cas, il peut être assisté d'un opérateur qui se chargera plus particulièrement des rondes dans l'usine.

Seul mais pas isolé

Il occupe un poste central très lié à la production. Il est en contact avec ses homologues énergéticiens des autres ateliers et le responsable de chaufferie. Il est cependant très autonome et doit être capable de gérer seul les imprévus avec beaucoup de sang froid.

En astreinte

La plupart du temps, l'énergéticien travaille par plages horaires de 8 heures sur 24 heures. Cela signifie qu'il peut être amené à travailler de nuit et parfois aussi le week-end.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

A partir du Smic et jusqu'à 2750 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Recrutements en vue

Dans les 10 ans qui viennent, les industries des papiers cartons vont devoir faire face à de nombreux départs à la retraite et, par conséquent, vont devoir recruter, notamment des énergéticiens. Les jeunes sont appréciés pour leurs connaissances des nouvelles technologies (qui ont fait leur apparition dans les chaufferies) et pour leur formation technique diversifiée pour ce poste qui s'apprenait traditionnellement sur le tas.

Adaptation en permanence

La formation est continue dans ce secteur et particulièrement à ce poste. Elle permet de suivre l'évolution des techniques et des réglementations dans le domaine de l'énergie et de l'environnement notamment.

Production ou management

Grâce à ses connaissances diversifiées, l'énergéticien pourra, après quelques années, évoluer, par exemple, vers la conduite de ligne de fabrication ou se diriger vers l'encadrement. Il peut envisager un poste de responsable de chaufferie qui lui permettra d'encadrer l'équipe des conducteurs de chaufferie de l'usine et participer aux choix stratégiques énergétiques de l'entreprise.

Accès au métier

Accès au métier

S'il n'existe aucune formation spécifique à la conduite de chaufferie, une formation technique est indispensable. Il existe quelques diplômes spécifiques au secteur papiers cartons mais on peut également intégrer le secteur avec un diplôme professionnel industriel (électromécanique, par exemple) et évoluer ensuite. L'alternance est privilégiée car le métier requiert une partie de formation sur le terrain.

Niveau bac+2

  • BTS maintenance des systèmes, option B systèmes énergétiques et fluidiques ; pilotage de procédés (PP)

En savoir plus

Ressources utiles

www.lesindustriespapierscartons.org

Observatoire prospectif des métiers et des qualifications qui présente notamment des informations sur les formations et les métiers du secteur papiers cartons.

www.unidis.fr

Union Intersecteur Papier Carton pour le dialogue et l'ingénierie sociale. Informations sur la formation professionnelle, la santé et la sécurité au travail.

www.uecf.fr

Union des entreprises de génie climatique et énergétique de France. Informations sur le chauffage, l'eau chaude, la climatisation, le conditionnement d'air, la ventilation, la fumisterie, la maintenance, la domotique, les économies d'énergie et les énergies renouvelables.

Publications

Publications Onisep

Les métiers des industries des papiers cartons
collection Zoom, Onisep
parution 2019

Les métiers de l'énergie
collection Parcours, Onisep
parution 2016

Les métiers de l'environnement et du développement durable
collection Parcours, Onisep
parution 2015