Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

responsable de réseau eau potable

Le responsable de réseau eau potable veille sur un labyrinthe de canalisations et de réservoirs. Garant de la qualité de l'eau depuis la station de pompage, il s'assure que chacun accède à de l'eau saine en ouvrant le robinet.

  • Niveau minimum d'accès : bac + 3
  • Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié
  • Synonymes : Chef/fe d'inspection du réseau eau potable,
    Chef/fe de réseau eau potable,
    Responsable d'exploitation eau potable
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Environnement,
    Fonction publique

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'aime bouger,
    J'aime organiser, gérer

Le métier

Nature du travail

Coordonner les équipes

À la tête d'une équipe d'agents et de techniciens, le responsable de réseau eau potable organise la collecte, le traitement et le transport de l'eau que nous buvons. Faire couler l'eau du robinet semble bien banal, mais ce geste quotidien dépend du travail de nombreux professionnels. Le responsable de réseau organise et dirige les opérations de captage, de stockage, de traitement (décantation, filtration, désinfection...) et d'acheminement de l'eau potable. Pour ce faire, il gère les besoins en hommes et en matériel. Il s'occupe du recrutement et de l'évaluation du personnel.

Garantir le bon fonctionnement du réseau

Il assure le bon fonctionnement du réseau : la qualité de l'eau est-elle suffisante ? Qu'en est-il de la pression ? Existe-t-il des fuites dans les canalisations, des pannes à réparer ? Autant de questions auxquelles son équipe répond. Il contrôle le débit des installations et vérifie leur adaptation au volume des eaux traitées. Il analyse le besoin des collectivités et propose des moyens d'amélioration (renforcements, extensions, travaux neufs).

Prévenir le risque sanitaire

Il doit aussi contrôler la nature des rejets dans le réseau, afin de prévenir tout risque de pollution. Il veille au respect des normes d'hygiène et de sécurité.

Compétences requises

Diriger ses hommes

Le responsable de réseau eau potable doit savoir diriger. C'est d'abord un chef d'équipe qui encadre son personnel. Il veille à la sécurité des agents et des techniciens, prévoit leur formation, organise leurs astreintes et leurs éventuels déplacements. Il veille aussi à coordonner le travail avec les éventuels sous-traitants.

Exercer une veille technique et juridique

Il doit se tenir informé des évolutions concernant l'hydraulique appliquée aux réseaux, les méthodes et les nouvelles expériences de traitement. Il connaît et suit les réglementations pour les projets de la collectivité en matière de traitement et de collecte de l'eau.

Savoir conseiller et gérer

Le responsable de réseau eau potable assure aussi les relations et les contacts techniques auprès des clients importants. Il participe à l'élaboration de la politique d'eau potable et d'assainissement de la ville, en examinant les besoins et en soumettant des propositions. Il supervise et contrôle les travaux à exécuter, sélectionne les prestataires à faire intervenir. Il conseille les élus et doit les alerter sur tout risque technique, juridique ou sanitaire. Il est capable d'élaborer un budget prévisionnel des dépenses inhérent à la mise en place d'un projet.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Un métier de terrain

Technicien en chef, le responsable de réseau eau potable travaille sous l'autorité d'un directeur de réseau eau potable et assainissement, chargé de la gestion de la ressource en eau dans les grandes villes. Il est souvent à son bureau, mais des déplacements fréquents sur les stations de pompage et les réseaux sont à prévoir, notamment en cas de pannes ou d'intempéries (orages, par exemple).

Des astreintes possibles

Ses horaires sont réguliers, mais il peut être amené à assurer des astreintes. Un réseau d'eau potable fonctionne en continu 7 jours sur 7 ; en cas d'incident majeur, le responsable de réseau est à la manoeuvre, peu importe l'heure. Il supervise alors les interventions d'urgence des techniciens.

Différents statuts

Lorsqu'il travaille pour une collectivité locale (ville, communauté de communes, etc.), il a le statut de fonctionnaire de la filière technique territoriale (catégorie A ou B, de bac + 2 à bac + 5). Il peut aussi être salarié d'un grand groupe du secteur privé.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

1626,05 euros brut par mois (pour un technicien principal de la fonction publique territoriale).

2500 euros brut par mois (pour un ingénieur dans le secteur privé).

Intégrer le marché du travail

Avoir fait ses preuves

Le responsable de réseau eau potable n'est pas un débutant. Il s'agit d'endosser la responsabilité de la qualité de l'eau bue par les habitants d'une ville. C'est donc un technicien confirmé, capable d'encadrer une équipe. Lorsqu'il est en charge d'un petit réseau, le responsable assure parfois la responsabilité du réseau d'assainissement. Pour un grand réseau, il existe deux postes bien distincts : eau potable et assainissement.

En collectivité locale...

Les emplois se trouvent dans les collectivités locales (ville, groupement de communes). Dans la fonction publique territoriale, le recrutement s'effectue sur concours. L'évolution de carrière dépend aussi de la réussite à des concours internes.

... ou au sein d'un grand groupe

Dans le privé, le responsable de réseau eau potable exerce pour le compte de grandes entreprises de la distribution de l'eau (Lyonnaise des eaux-Suez, Veolia, Saur...). Il peut faire évoluer sa carrière vers d'autres responsabilités au sein du groupe, diriger des équipes plus importantes ou bouger géographiquement.

Accès au métier

Accès au métier

Un bac + 2 (BTS métiers de l'eau, bioanalyses et contrôles ; BTSA gestion et maîtrise de l'eau ; DUT génie biologique, option génie de l'environnement) avec une certaine expérience, permet d'occuper un poste de technicien et de diriger des équipes. Mais la formation peut être complétée à bac + 3 ou au-delà. En effet, pour un réseau important, il est préférable d'être titulaire d'un bac + 5 (master ou diplôme d'ingénieur).

Niveau bac + 3

  • Licence pro spécialisée dans le domaine de l'eau

Niveau bac + 5

  • Master sciences de l'eau
  • Diplôme d'ingénieur en hydraulique, chimie...

Niveau bac + 6

  • Mastère spécialisé en génie de l'eau, eau potable et assainissement, gestion de l'eau...

En savoir plus

Ressources utiles

www.cieau.com

Centre d'information sur l'eau : site créé par les grosses entreprises du secteur de l'eau, à destination du grand public

www.oieau.fr

Office international de l'eau : association impliquée dans la gestion et la protection des ressources en eau, en France, en Europe et dans le monde

www.eaufrance.fr

Informations sur les formations et les métiers de l'eau sur le site du service public d'information sur l'eau

www.emploi-collectivites.fr

Emplois de la fonction publique territoriale

www.astee.org

Association scientifique et technique pour l'eau et l'environnement

www.eau-entreprises.org

Union nationale des industries et entreprises de l'eau et de l'environnement

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'environnement et du développement durable
collection Parcours, Onisep
parution 2015