Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

technicien / technicienne paysagiste

Le technicien paysagiste travaille rarement seul : c'est toute une équipe qu'il doit gérer pour réaliser jardins et espaces verts, en se conformant aux plans du paysagiste concepteur.

  • Docu-fiction 360°: apprenti chef d&#039;équipe en entretien paysager

Le métier

Nature du travail

Aménager et entretenir

L'amour de la nature, s'il est indispensable, n'est pas suffisant. Le technicien paysagiste s'occupe de l'aménagement et de l'entretien d'un espace vert. Il cherche à mettre en valeur les plantes d'un jardin, faire évoluer une création existante ou simplement l'entretenir. Il réalise jardins et espaces verts en se conformant aux plans définis à l'avance par le paysagiste concepteur. De plus, il interprète les plans et documents d'exécution dans le respect des règles de sécurité.

Organiser le travail

Le technicien paysagiste organise et supervise les travaux des ouvriers paysagistes qui constituent son équipe sur un chantier. Il participe à la préparation des sols, semis, aux plantations de végétaux et aux opérations d'engazonnement. Il entretient également les surfaces, taille les arbres ou arbustes si besoin. Il contrôle les fournitures (graines, plantes, engrais, etc.) et leur approvisionnement, veille à la qualité du travail des ouvriers à toutes les étapes du chantier.

Compétences requises

Des connaissances en botanique

Le technicien paysagiste dispose de très bonnes connaissances sur les végétaux, les méthodes de plantation ou d'engazonnement. Il connaît le cycle de croissance des plantes, les différents types de sol (acide, calcaire, argileux, etc.) propices à telle ou telle plantation... Il est capable de lire un plan dessiné par le paysagiste concepteur et sait jouer avec l'harmonie des formes, des couleurs et des volumes.

Le sens du relationnel

Les capacités d'organisation du technicien paysagiste et son sens du contact lui permettent de diriger un ou plusieurs groupes d'ouvriers paysagistes. Pédagogue, il transmet son expérience et ses connaissances techniques à ses équipiers. Quotidiennement sur le terrain, il est aussi l'interlocuteur privilégié des clients. Il sait dialoguer, expliquer une intervention en cours, par exemple, lorsque son équipe travaille sur un massif. À lui de faire remonter un éventuel problème au conducteur de travaux ou à l'entrepreneur paysagiste si nécessaire.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Sur le terrain ou en bureau d'études

Le technicien paysagiste est amené à travailler dans une entreprise de paysage privée ou au sein d'une collectivité territoriale (mairie, département, région...). Son rôle consiste plutôt à diriger les chantiers sur le terrain, en extérieur. Toutefois, selon la taille de l'entreprise, il peut participer à la conception : par exemple, pour les finitions techniques des plans, au sein d'un bureau d'études.

En équipe au fil des saisons

Le technicien paysagiste et son équipe se déplacent régulièrement. Le rythme de travail, plus soutenu en période printanière et estivale, varie toutefois en fonction des commandes et peut comporter des périodes d'inactivité totale (par exemple, en cas de sol gelé).

Protection obligatoire

Le technicien paysagiste utilise parfois des matériels (tracteurs, tondeuses, tronçonneuses) et des produits (engrais, pesticides...) potentiellement dangereux qui nécessitent de se protéger à l'aide d'ÉPI (équipements de protection individuelle) : casque, masque, gants, lunettes selon les cas.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

De 1700 à 2500 euros brut par mois, selon l'activité et les spécialités de l'entreprise.

Intégrer le marché du travail

Un secteur contrasté

En 2017, on comptait 29 100 entreprises du paysage employant plus de 91 800 personnes (dont 65 600 salariés) en France. Toutefois 94 % de ces entreprises emploient moins de 10 salariés. De plus, l'économie du secteur s'est récemment contractée : en 2017 le chiffre d'affaires global a baissé, pour la première fois depuis 2014. Ceci est dû notamment à la baisse des marchés publics. L'essor des services à la personne soutient toujours l'activité : les particuliers sont les premiers clients des entreprises du paysage, devant les sociétés et les collectivités publiques. Les emplois proposés sont majoritairement en CDI (contrat à durée indéterminée) et à temps complet.

Des évolutions possibles

En développant ses aptitudes à la gestion de chantier, le technicien paysagiste peut devenir conducteur de travaux ou se mettre à son compte. Il peut aussi suivre une formation complémentaire et se spécialiser (en création de murs végétalisés, par exemple). Après plusieurs années d'expérience et une formation appropriée, il pourra devenir architecte paysagiste.

Accès au métier

Accès au métier

Différente de la formation d'architecte paysagiste (diplôme d'État de niveau bac + 5), la formation de technicien paysagiste s'étend du bac au bac + 2.

Niveau bac

  • Bac professionnel aménagements paysagers

Niveau bac + 2

  • BTSA aménagements paysagers

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

bac ou équivalent

Après BAC

bac + 2

En savoir plus

Témoignages

Gérard, technicien paysagiste,Ville-en-Selve (51)

Du plus simple au plus original

"Pour moi, le technicien paysagiste est un décorateur d'extérieur. J'aime le côté créatif de mon travail : jamais les mêmes clients, les mêmes terrains, les mêmes attentes. Dans mon métier, on ne parle plus de jardins mais d'aménagements paysagers. Les commandes sont très variées : du simple jardin particulier à un aménagement de prestige pour une maison de campagne. Ainsi, par exemple, j'ai aménagé des jardins dits thérapeutiques dans une résidence pour personnes âgées. Nous avons travaillé avec des éducateurs techniques sur ce projet. On a fait des recherches sur les couleurs, les différentes matières, les repères dans l'espace, les volumes. On a développé le toucher, l'odorat. On a réalisé des jardins potagers à hauteur d'homme. Cette expérience a enrichi mon parcours commencé il y a 25 ans."

(05/10/2011)

Ressources utiles

www.lesentreprisesdupaysage.fr

Union nationale des entreprises du paysage (Unep)

agriculture.gouv.fr/

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

metiers-biodiversite.fr

Site dédié aux métiers de la biodiversité (répertoire des métiers et des formations)

Publications

Publications Onisep

Les métiers du paysage
collection Zoom métiers, Onisep
parution 2018

Les métiers de l'architecture, de l'urbanisme et du paysage
collection Parcours, Onisep
parution 2017